S/P ou P/C

Le S/P ou le P/C est le rapport sinistres/primes ou le rapport prestations/cotisations. Les deux appellations ont cours, le S/P étant plus utilisé en assurance et le P/C en protection sociale.

L’activité assurantielle étant par son essence même ce que on l’on appelle un cycle de production inversée (c’est-à-dire une activité dont on ne connait le prix de revient que après l’avoir vendue au contraire d’une activité classique où on connait le prix de revient avant la vente), le S/P est l’indicateur qui permets de savoir si les primes ont permis de couvrir les sinistres. Si le S/P est inférieur à 100%, les sinistres sont inférieurs aux primes et l’activité est rentable ou au moins équilibrée. Si c’est le contraire, les sinistres sont supérieurs aux primes et l’activité est déficitaire.

Les sinistres s’entendent toujours sinistres payés plus provisions.

Dans la plupart des cas ce calcul se fait avec les primes brutes c’est à dire y inclus les frais de l’organisme d’assurance.

On peut calculer le S/P avant les frais, auxquels cas il faut que le montant des frais soient inferieurs à la différence à 100 du S/P. Par exemple le S/P est de 83% et les frais sont inférieurs à 17% : l’activité est rentable.

Du fait que les assureurs doivent constituer des fonds propres appelés marge de solvabilité une activité qui dégage un S/P de 100% ne s’autofinance pas;

 

> Retour